hospital

Durée : 1 à 2 jours

  • Définir la notion « d’équation de la confiance »
  • Connaître les freins d’une relation de confiance dans un schéma médecin – patient.
  • Mettre en place une écoute active pour différencier la demande et le besoin du patient.
  • Prendre en compte le stress et le dysfonctionnement de la relation.
  • Définir la place du mensonge dans la relation médecin – patient.
  • Définir la notion de « Préjugés et de Croyance », dans une dimension Interculturelle.
  • La lecture des codes de communication (Focalisation du regard, Distance sociale, posture Kinesthésique…)
  • Les cultures à contexte fort et faible et adaptation du modèle d’HOFFSTEDE au travail du soignant :
  • La notion élastique du temps et son appréhension par les différentes cultures et la façon dont le professionnel de la santé peut l’employer.
  • Le respect de la position dans la « Société » du patient et le respect du médecin par le patient.
  • La position du patient face à l’incertitude en fonction de sa culture.
  • Les cultures masculines et féminines, comment les percevoir et les utiliser.
  • En fonction des cultures : une approche différente sur les notions :
  • D’acceptation de la douleur
  • De prise de médicaments
  • De croyance en des médecines parallèles ou traditionnelles (exemples de l’Afrique et de l’Inde)
  • Connaître les principes de communication et d’influence, en prenant en compte la « dimension Interculturelle »
  • L’importance de l’empathie, des mots employés, de l’attitude et des gestes, en fonction de la culture du patient.
  • Appréhender l’ensemble des freins de communication dans le schéma médecin – patient, dans un contexte de différence culturelle.
  • Le passage de la confiance à l’influence dans l’environnement médical.
  • L’écoute et la valorisation des « bases de sécurité ».